Faire son sac et partir à l’aventure!

Je viens à l’instant de revenir de l’Indonésie et encore une fois, j’ai trop amené. Malgré mes années d’expérience en voyage, il me semble que je n’ai pas encore appris toutes les leçons qui y sont rattachées. Hormis mon trop-plein de vêtements, je me suis vue plus que malheureuse lorsque j’ai ouvert mon sac et que toute mon huile de bronzage avait coulée sur mes pantalons préférés. Le voyage, ça vient souvent avec tous les petits imprévus de la vie, mais dans un environnement peu familier où l’on peut facilement être déstabilisé.

Alors bon, comment faire son sac correctement? Il va de soi que plus nous sommes préparés, plus il est facile d’éviter ces dits imprévus. Je sais que certaines attendront probablement à la dernière minute, tandis que d’autres auront eu la chance de faire et défaire leurs valises à plusieurs reprises. Selon moi, l’important c’est d’avoir une liste. Par exemple, si c’est votre premier voyage je vous invite à remarquer les produits que vous utilisez chaque jour pendant plus d’une semaine et d’en faire la liste. Ensuite, il est important d’avoir toute l’information nécessaire rattachée à votre hébergement. Y aura-t-il un service de nettoyage de vêtements, une piscine, un spa, un gym ? Peut-être allez-vous demeurer en auberge jeunesse, dans une tante, en forêt ? Ceci vous aidera à calculer le nombre et le genre de vêtements nécessaires. Bien sûr, écrire ceux-ci sur votre liste. La liste est importante puisque si vous faites partie de celles qui complètent leurs valises à la dernière minute vous avez une structure à laquelle vous référer. Pour les autres, vous pouvez arrêter de vous inquiéter et simplement valider les éléments que vous aviez préalablement inscrits.

Pour la suite, je considère le facteur météo, j’apporte par exemple toujours un imperméable qui se plie en tout petit dans mon sac. J’apporte également un chandail plus chaud et une paire de pantalons long au cas ou. En terme de chaussures, je me pose les mêmes questions qu’auparavant et essaie de m’en tenir à trois paires, malgré la longévité de mon séjour. J’ai appris avec les années que lorsque nous sommes en voyage nous avons tendance à toujours porter la même chose, celle dans laquelle nous sommes le plus confortables. Il n’est donc pas négligeable d’apporter son chandail ou ses chaussures préférés, mais de se limiter en quantité.

J’aime voyager léger, avec un sac à dos de 46L. Je suis consciente que ce n’est pas pour tous, mais je trouve qu’il facilite énormément les déplacements. Alors, de manière générale, une valise est suffisante. Deux peut devenir encombrant en plus de frais supplémentaires sur le vol. Limitez-vous aux quantités permises, soit un sac pour l’avion et une valise en soute. Parallèlement à la quantité vient la question d’organisation au niveau de l’espace qu’on a. J’ai deux façons de placer mes items dépendent de la durée de mon séjour. Si celui-ci est plus court, j’aime à rouler mes items le plus petits possible organisés par catégories, bas, shorts, t-shirts, etc. Autrement, je me suis procurée des diviseurs de compartiments. Ce sont des petits sacs malléables qui facilitent l’organisation et je trie encore une fois par catégorie de vêtements.

Pour ce qui est des produits, j’ai une petite trousse avec plusieurs compartiments qui facilitent l’organisation. Petit truc ici, pour éviter une catastrophe comme la mienne, les produits liquides, il faut les emballer, mettre un petit bout de ruban adhésif sur les bouchons et les séparer des vêtements dans un sac en plastique.

J’évite de conserver quoi que ce soit dans une boîte, cela prend trop de place. J’évite aussi les produits à usage unique, ceux qui viennent emballer individuellement. Pourquoi? Parce que la majeure partie des pays que vous allez visiter n’ont pas de système de recyclage ou un système plus ou moins efficace de poubelles, donc vos déchets leur créent une problématique supplémentaire. Dans le même ordre d’idée, j’apporte des produits qui sont 100% naturels et biodégradables, ne serait-ce que parce les systèmes de filtration d’eau ne permettent pas l’absorption de produits chimiques et que ceux-ci sont déversés directement dans l’océan. Enfin bref, ceci est mon côté plus écologique.

Pour ce qui est de la sécurité, j’apporte toujours deux cadenas avec lesquels je peux verrouiller ma valise, mais que je peux aussi utiliser s’il y a un casier ou un endroit sécuritaire pour laisser mes objets de valeurs. En lien avec ceci, je ne voyage jamais avec des bijoux. Une simple montre et de très petites boucles d’oreille, simplement pour éviter les regards indésirables. J’apporte également toujours une trousse de premiers soins, je prends le temps de sortir chacun des médicaments et de les étiqueter pour qu’ils prennent le moins de place possible. Des anti-allergènes sont souvent très pratiques par exemple. 

 

Alors voilà, ce sont mes petits trucs sûrs comment bien préparer son sac. Je vous laisse quelques adresses pratiques pour compléter le vôtre !

Au plaisir les Amoulettes,

Gabrielle

@locationbackpack

@onekaelements

@olabamboo

@gowood

@greenmeaway

 

Leave a Reply